Entreprendre une VAE avec le Fongecif

La Validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de faire reconnaître par un diplôme, une certification, ses compétences ou connaissances acquises. Une VAE à l’initiative d’un salarié peut être prise en charge par le Fongecif. Le salarié peut choisir de la préparer sur ou en dehors de son temps de travail.

Le financement de la validation des acquis de l’expérience

Il est possible de faire une demande de financement au Fongecif Île-de-France. Ce financement couvre deux étapes l’accompagnement et la validation (si ces étapes sont payantes).

A défaut, le Fongecif finance au minimum la validation mais le salarié peut demander le financement de l’accompagnement.

La VAE peut être financée sur ou en dehors du temps de travail.

Pour demander un financement d’une VAE, il faut remplir un dossier. Ce dossier doit être remis au Fongecif dernier délai 45 jours avant le début de la prestation.

Le dossier comprend notamment :

  • Le déroulement de la VAE (accompagnement, validation)
  • Le coût
  • Les dates

100 % des projets présentés ont été pris en charge par le Fongecif Île-de-France

01---Entreprendre-une-VAE-avec-le-Fongecif

Un congé VAE pour faire sa VAE sur son temps de travail

Lorsque la VAE se déroule sur le temps de travail, le salarié doit obtenir une autorisation d’absence auprès de son employeur afin de bénéficier d’un congé VAE. Ce congé ne peut excéder 24 heures. Une prise en charge de la rémunération est prévue sur la durée du congé.

A noter  qu’en plus des 24 heures financées, la VAE demande également un investissement personnel important.

La demande d’absence doit se faire par écrit au plus tard 2 mois et demi avant le début de la prestation VAE et indiquer :

  • Le diplôme, titre ou certification visé
  • Les dates, natures et actions prévues
  • Le nom de l’organisme qui va délivrer le diplôme ou titre

L’employeur a 30 jours pour répondre par écrit en expliquant sa décision. Il peut reporter son accord pour des raisons de service. Ce report ne peut excéder 6 mois.

Durant le congé VAE , le salarié conserve son statut et ses droits individuels et collectifs, sa rémunération et protection sociale habituelles.

Qui peut demander un financement au Fongecif ?

La VAE en tant que telle est un droit ouvert à tout actif (salariés ou non, demandeurs d’emploi, bénévoles) qui peut justifier d’au moins 1 année d’activité (professionnelle ou associative) en rapport direct avec la certification visée.

Pour demander un financement, il faut être :

Soit en CDI, salarié du secteur privé chez un employeur relevant du Fongecif Île-de-France ;
Soit en cours de CDD ou ex-titulaire de CDD dans une entreprise relevant du Fongecif Île-de-France. Les contrats aidés et les emplois d’avenir sont également pris en compte.
Aucune condition d’ancienneté en tant que salarié n’est requise mais la VAE doit démarrer dans les 12 mois qui suivent la fin du dernier CDD.

Les alternatives : le plan de formation et le CPF

Le Compte personnel de formation (CPF) peut être mobilisé pour l’accompagnement et la validation.

Et si la VAE est organisée à l’initiative de l’employeur, le financement est assuré par l’entreprise dans le cadre du plan de formation.