Le Congé individuel de formation (CIF) pour les CDI

Le Congé Individuel de Formation ou CIF permet à tout salarié du secteur privé en CDI de suivre une formation de son choix, et à son initiative. Le CIF-CDI est un accélérateur pour évoluer, changer d’orientation professionnelle et être reconnu dans ses compétences par le diplôme obtenu.

01_Le-congé-individuel-de-formation-(CIF)-CDI_V2

La préparation, clé d’un parcours réussi

Le taux de réussite d’un parcours de formation long et qualifiant est supérieur à la moyenne de ceux d’autres dispositifs de formation. Les personnes qui obtiennent un financement pour un CIF, sont en effet particulièrement motivées et préparées à cet investissement personnel.

Demander un financement au Fongecif pour une formation requiert cependant de la préparation, de la réflexion et de la prise de décision !

Les conseillers du Fongecif  Île-de-France en tant que spécialistes de l’emploi et de la formation, peuvent être les interlocuteurs pour le salarié pour réfléchir aux différentes étapes d’une démarche qui peut durer plusieurs mois : faire le point sur sa situation professionnelle et ses envies, évaluer sa motivation, bien définir son projet professionnel, identifier le métier et la formation visés, et monter le dossier de prise de charge.

Une formation pour évoluer, se donner une seconde chance

Une rémunération maintenue durant la formation

Durant le congé individuel de formation, la personne, stagiaire de la formation professionnelle, est rémunérée par le Fongecif ou plus exactement : c’est l’employeur qui rémunère le salarié et le Fongecif le rembourse.

Le temps passé en formation est assimilé à du temps de travail, les congés payés et les primes sont dus en totalité.

La rémunération et le maintien de la protection sociale en matière de sécurité sociale, d’assurance chômage et de retraite complémentaire sont assurés par le Fongecif.

La rémunération est alors comprise entre 90 et 100 % du salaire.

Le Fongecif Île-de-France prend également à sa charge tout ou partie des coûts pédagogiques.

Comment le Fongecif finance une formation ?

Une formation, un diplôme, un projet

Pour que le salarié mettent toutes les chances de son côté, la formation doit mener à un diplôme ou une certification professionnelle (lorsque cela existe). Et répondre à un projet professionnel cohérent.

La formation choisie doit correspondre à un objectif clairement présenté dans le dossier de demande prise en charge à partir d’une lettre de présentation du projet.

Pour savoir quelles sont les chances pour un projet d’être financé, consulter nos priorités de financement CIF-CDI. Télécharger le document ↓

Bon à savoir : le Fongecif peut prendre en charge jusqu’à un an de formation si elle se déroule en temps complet.

Comment le Fongecif finance une formation ?

Un dossier à déposer 3 mois avant le début de la formation

La demande de financement se fait par l’intermédiaire d’un dossier à déposer (ou envoyer) au Fongecif Île-de-France au plus tard 3 mois (90 jours) avant la date de début de la formation demandée.

Ce dossier est à télécharger depuis votre Espace personnel.

Au préalable, comme la formation se déroule sur le temps de travail, il faut avoir eu l’autorisation d’absence de son employeur.

Il faut également prévoir du temps pour construire son projet, et préparer son dossier avec l’organisme de formation.

Les conditions d’accès au CIF-CDI

Pour déposer un dossier de demande de financement il faut :