Myriam Pesic, présidente (CFTC) du Fongecif Île-de-France
Myriam Pesic, présidente (CFTC) du Fongecif Île-de-France

« Publiée le 6 septembre dernier, ‘la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel », n’a pas été favorable aux missions historiques du Fongecif Île-de-France. Elle a, en effet, ratifié la fin du Congé Individuel de Formation (CIF), instauré par la loi de 1973 et actuellement géré par les Fongecif depuis 35 ans, pour le remplacer partiellement par le compte personnel de formation de transition professionnelle (CPF de transition) et le dispositif d’accompagnement des salariés démissionnaires.

Elle a également retiré aux Opacif le rôle que le gouvernement leur avait confié pour délivrer le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP). Désormais dans chaque région, un opérateur du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) sera sélectionné par un appel d’offres. Néanmoins, nous devons tourner cette page en nous inscrivant positivement dans les nouveaux enjeux socio-économiques.
C’est un challenge que le Fongecif Île-de-France est prêt à relever.

ENGAGEMENT DANS LA PROCÉDURE D’APPEL D’OFFRES

En effet, le Conseil d’administration du Fongecif Île-de-France, réuni le 26 septembre 2018, a décidé de s’engager pleinement dans la préparation à l’appel d’offres du CEP. Cette décision intervient après un séminaire des administrateurs uniquement consacré aux enjeux de la loi du 5 septembre pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Premier opérateur du conseil en évolution professionnelle (près de 200 000 CEP délivrés depuis sa création), nous sommes prêts à évoluer et à nous transformer pour être à la fois opérateur en région du CEP et acteur reconnu pour l’accompagnement des transitions professionnelles des salariés. Aussi, le Conseil d’administration du Fongecif Île-de-France se positionne pour mettre tout en œuvre afin de concourir à l’appel d’offres du CEP selon les modalités qui seront à définir et, sous réserve des textes réglementaires à venir. L’année 2019 est par conséquent décisive pour nous.

ANNÉE CRUCIALE

L’année 2019 est d’autant plus cruciale pour nous, car le Législateur nous a confié la mission de dispenser le nouveau dispositif qu’est le compte personnel de formation de transition professionnelle. Le Fongecif Île-de-France entend ainsi tout mettre en œuvre pour la réussite du lancement de ce dispositif. Nous sommes confiants sur cette mission, puisque le Fongecif Île-de-France est la première base sociologique des salariés en France (plus de 2 000 contacts par jour). Nous sommes une base d’observation avancée. Nous connaissons parfaitement le public cible de ce dispositif et comptons faire correspondre l’offre et la demande pour continuer d’assurer la sécurisation des parcours franciliens.

Le Fongecif Île-de-France ne cesse de challenger la quantité et la qualité de ses prestations et outils pertinents pour analyser les besoins des individus. Notre CRM par exemple, actualise en permanence la nature des besoins des 2 000 salariés qui nous contactent tous les jours et nous permet d’évaluer les parcours individuels.

APPROCHE PROACTIVE

Notre transformation a un double objectif : intégrer les projets annoncés par le Gouvernement, le nouveau CEP et l’information sur les nouveaux dispositifs, tout en adoptant une approche délibérément proactive pour améliorer la lisibilité des dispositifs auprès des actifs en activité.

Le Fongecif Île-de-France tient à réaffirmer son rôle majeur dans l’accompagnement des actifs en étant résolument tourné vers l’avenir.

Publié le Lundi 1 Octobre

Tags Fongecif Île-de-France

Likes

Partager