Vous souhaitez travailler dans la sécurité et on vous a parlé du SSIAP. Savez-vous qu’il existe 3 niveaux de SSIAP ? Connaissez-vous les différences entre un SSIAP 1, un SSIAP 2 et un SSIAP 3 ? Doit-on faire les 3 ? Quels sont les débouchés sur le marché de l’emploi ? Réponses.

Qu’est-ce que le SSIAP ? Ce sigle signifie Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes ». C’est une habilitation qui est obligatoire pour exercer une activité dans la sécurité incendie, en particulier dans certains établissements recevant du public et dans les immeubles de grande hauteur. Le niveau 1 permet d’exercer la fonction d’agent de prévention et de sécurité incendie. Le niveau 2 permet d’être chef d’équipe sécurité incendie. Le niveau 3 est destiné aux chefs de service de sécurité incendie.

Focus sur le SSIAP 1

L’agent des services de sécurité incendie doit être capable d’intervenir sur un début d’incendie, d’évacuer le public, de gérer un PC sécurité, d’alerter et accueillir les secours, de contrôler et entretenir les systèmes d’alarmes et le matériel de secours, de porter assistance aux personnes et de sensibiliser le personnel au risque incendie.

Sur le marché du travail, si le SSIAP 1 est très recherché (connaissance pointue du risque incendie), il offre peu de perspectives d’emploi seul. Les employeurs préfèrent recruter des agents polyvalents qui ont une carte professionnelle de sécurité privée, afin que ces derniers fassent non seulement de l’accueil et de la sécurité malveillance, mais aussi des rondes de sécurité incendie. Cela leur permet notamment d’avoir des activités variées et de valoriser leur fonction. La carte professionnelle est délivrée à l’issue d’une formation d’agent de sécurité privée, par exemple le CQP agent de prévention et de sécurité (voir la fiche repère métier agent de sécurité privée).

Et le SSIAP 2 alors ?

Le SSIAP 2 permet d’évoluer vers la fonction d’encadrement d’équipe d’agents de sécurité, comme chef de poste par exemple. Pour accéder à cette formation, il est nécessaire d’être titulaire du SSIAP 1 et d’avoir exercé la fonction d’agent de sécurité pendant au moins un an. Généralement, l’évolution professionnelle se fait en interne.

Quant au SSIAP 3

Pour devenir chef de service de sécurité incendie, il vaut mieux être titulaire du SSIAP 3. Mais ce n’est pas suffisant.

Il faut aussi avoir une solide expérience dans le management et la sécurité, ainsi qu’un bon réseau professionnel (70 % des postes à pourvoir ne font pas l’objet d’offres d’emploi). En effet, la fonction implique de hautes responsabilités en termes de sécurité des bâtiments et des personnes, si bien que les postes vacants sont réservés en priorité à des personnes de confiance qui ont déjà fait leurs preuves. La carte professionnelle de sécurité privée est obligatoire pour exercer la fonction polyvalente de responsable sécurité incendie et sûreté (centres commerciaux par exemple).

Le SSIAP 3 est obligatoire dans certains bâtiments recevant du public et dans les immeubles de grande hauteur. Pour les personnes qui souhaitent exercer le métier dans un bâtiment soumis à la réglementation exigeant le SSIAP 3, les recruteurs apprécient particulièrement les anciens militaires et les sapeurs-pompiers. La majorité des postes à pourvoir se situant à Paris et en petite couronne, mieux vaut donc s’éloigner vers la grande banlieue ou la province. Pour les postes non réglementaires, le SSIAP 3 est malgré tout très apprécié par les employeurs car il permet de valoriser les compétences et l’expérience de son titulaire.

Pour suivre la formation, le SSIAP 1 et le SSIAP 2 ne sont pas obligatoires parce qu’il n’est pas nécessaire d’avoir exercé les fonctions d’agent de sécurité ou de chef d’équipe auparavant. On peut même parfois venir d’un secteur d’activité différent si on a un diplôme national de niveau bac. En revanche, le SSIAP 1 est incontournable pour les connaissances et compétences attendues en termes de risque incendie.

Consultez nos Fiches repère Agent de sécurité et SSIAP 3. Et retrouvez toutes nos Fiches repères.

Pour en savoir plus :

Les articles qui peuvent aussi vous intéresser

Les actus

par le Jeudi 1 Janvier