Une formation, oui mais avec quelle
reconnaissance ?

Partir en formation sert à acquérir de nouvelles compétences. Les personnes à la recherche d’une formation veulent bien souvent une formation reconnue. Mais qu’est-ce qu’une formation reconnue ? Comment s’y retrouver ?

formation-reconnaissance-fongecif-ile-de-france

Zoom sur les niveaux d’études

L’Etat a défini  une grille des niveaux d’études qui s’appuie sur le cadre européen. Cette grille sert de référence pour se renseigner sur le niveau visé par une formation.

Les niveaux Des certifications
Niveau I  Sans niveau spécifique (CACES, TOEIC)
Niveau II Sans diplôme
Niveau III CAP, BEP, etc.
Niveau IV Bac, Bac pro, BP, etc.
Niveau V Bac + 2 : BTS, DUT, etc.
Niveau VI Bac + 3/4 : licence, master 1, etc.
Niveau VII Bac + 5 et plus : master, doctorat, etc.

 

Ces niveaux remplacent depuis février 2019 la nomenclature de l’Éducation nationale en vigueur jusqu’alors. Ainsi on sait, par exemple, qu’une formation correspondant au niveau 4 est de même niveau qu’un Bac.

Les reconnaissances officielles

Le mot “diplôme” est un mot très utilisé à tort et à travers. Et les termes diplômant, qualifiant, certifiant peuvent prêter à confusion. Pour s’y retrouver, nous pouvons retenir 2 types :

  • L’inscription au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • L’inscription au Répertoire spécifique ( ex –Inventaire)

RCNP

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sert de référence dans le domaine. Le RNCP répertorie les certifications professionnelles reconnues par l’Etat et les branches professionnelles. L’inscription d’une certification au RNCP se fait :

  • De droit, ce sera le cas des diplômes de certains ministères.
    Par exemple : CAP, Bac pro, BTS, DUT, licence, diplôme d’ingénieur, titre professionnel ou encore le diplôme d’Etat aide-soignant, BPJEPS, etc.
  • Sur une demande de l’école, elle devra régulièrement renouveler cette inscription.

Répertoire spécifique

Sont inscrites au Répertoire spécifique, les qualifications et habilitations permettant d’acquérir des compétences professionnelles, qu’elles soient obligatoires ou non pour pouvoir travailler.

  • Les CACES
  • Les habilitations électriques (ex. H0 ou B0)

Les formations reconnues sur le marché du travail, par les professionnels

La reconnaissance par l’Etat et le  caractère obligatoire d’une formation pour l’exercice d’un métier sont une chose. La reconnaissance sur le marché du travail en est une autre.

En effet, les employeurs sont bien souvent à la recherche d’un candidat ayant un diplôme dans le domaine qu’il recherche. Dans ce cas, ils peuvent avoir une préférence pour une formation plutôt qu’une autre.

Les employeurs sont en effet attentifs à la formation et à l’école où le candidat a obtenu son diplôme. Certaines écoles sont très appréciées des recruteurs.

Pour s’informer sur la renommée des écoles et connaître les diplômes ou les cursus recherchés par les entreprises – donc reconnues sur le marché du travail, prenez contact avec des professionnels du métier que vous visez.