Le financement du CIF

Dans le cadre d’un CIF, le Fongecif Île-de-France peut prendre en charge une partie des coûts pédagogiques et la rémunération du stagiaire, sous certaines conditions.
En tant qu’organisme de formation, vous avez un rôle à jouer au moment de la demande de prise en charge, mais aussi tout au long de la formation.

Comment le salarié obtient-il un financement ?

Pour obtenir le financement de son projet, le salarié concerné doit déposer un dossier de demande de financement au Fongecif Île-de-France, 3 mois minimum avant le début de la formation (2 mois pour le CIF-CDD).
Ce dossier doit être complété par le salarié, l’employeur et vous-même (remplir le dossier).

Cette demande de prise en charge est alors étudiée par un conseiller, puis présentée devant une Commission paritaire qui décide ou non de financer le projet.
Cette décision dépend du budget disponible, mais aussi des priorités définies chaque année par le Fongecif Île-de-France.

A savoir

Les anciens titulaires de CDD peuvent également prétendre, sous certaines conditions, à un congé individuel de formation.

Comment l'accord se matérialise-t-il ?

Si le financement du projet est refusé par la Commission paritaire, le Fongecif Île-de-France adresse au salarié un courrier précisant les motifs de ce refus, au plus tard 1 mois avant le début de la formation. Le salarié doit en informer son organisme de formation.

Si le financement du projet est accepté par la Commission paritaire, le Fongecif Île-de-France adresse au salarié une proposition de prise en charge financière. Le salarié doit ensuite en informer son organisme de formation au plus tard 1 mois avant le début de la session afin de confirmer son inscription.

Dès que le salarié a accepté cette proposition, une convention de formation mentionnant le montant pris en charge vous est adressée. Vous devez impérativement la retourner signée au Fongecif Île-de-France avant le début de la formation.

Ensuite, vous avez pour obligation d’adresser chaque mois à l'employeur et au Fongecif Île-de-France une attestation de présence contre-signée par le salarié. Cette attestation permet au Fongecif Île-de-France d’effectuer les règlements auprès de l’organisme de formation, de l’employeur ou du salarié.

A savoir

Une partie des frais de formation reste à la charge du salarié. Le montant des frais de formation à sa charge est basé sur son salaire (plus sa  rémunération est élevée plus le reste à charge l‘est aussi). Ce dernier doit s’acquitter de cette somme auprès de vous.

Vous souhaitez être conseillé et accompagné dans la réalisation de votre projet ?

Rendez-vous à l’Espace projet du Fongecif Île-de-France.

Documents utiles

Haut de page